Voile En Ligne 2017-03-30 @ 20:27:53 -04:00 UTC
Le Blogue nautique de référence au Québec!

Vendée Globe; Le dernier mais non le moindre, Sébastien Destremau

17240054_1683032525056647_3449867184167549056_o-3Levons notre chapeau. On espère vivement qu’ils seront nombreux samedi matin dans le chenal des Sables-d’Olonne pour accueillir ce nouveau héros. Sébastien Destremau l’a fait. Il a réalisé et complété son tour du monde très tôt en matinée. Il a coupé la ligne à 1h40 du matin samedi soit 19h40 heure du Québec. Sébastien Destremau a réalisé son tour du monde en un peu plus de 124 jours et demi. Mais l’exploit n’est pas dans le temps qu’il a pris pour réaliser son voyage autour du globe. Non! L’exploit est surtout dans le fait d’avoir apporté une éclatante et percutante justification à la présence de celles et ceux pourtant qualifiés de « grand n’importe quoi » par Jean LeCam.

On comprend mieux aujourd’hui ce que le roi Jean voulait probablement dire à la lumière de l’arrivée du prince Sébastien. Le n’importe quoi, c’est finalement la diversité des défis que se posent les marins du Vendée Globe autant sur le plan personnel, professionnel que sportif. Ils sont partis avec toutes sortes d’objectifs et de rêves dans la caboche. Ils ont voulu porter leurs messages d’espoir en un avenir pourtant aussi périlleux que le tour du monde qu’ils viennent d’accomplir. Avec la devise qui est celle-ci: « Nous pouvons passer à travers. »

Le Vendée Globe, il faut l’avoir profond dans l’os. Ça doit te bouillir à gros feu dans le sang. Ce sera encore comme ça pour les prochains qui s’élanceront. Ils devront y mettre tout ce qu’ils ont de cœur et d’énergie. Ils devront parcourir les hauts et les bas de la construction de leur projet. Cogner à mille portes pour n’en voir qu’une seule s’ouvrir. Ils devront se taper des entrevues et des questions par centaines de milliers. Puis ils partiront. On les regardera quitter vers l’horizon à la fois avec angoisse en envie. Certains s’arrêteront en chemin. Certains verront leurs espoirs se briser injustement sur les écueils d’une fortune de mer.

Comment qualifier l’écœurante malchance d’un Kito de Pavant par exemple qui se voit refuser de remonter le chenal des Sables-d’Olonne après trois tentatives alors que cette année, plusieurs recrues ont vécu ce moment de grâce. Par pitié! faites que Kito reparte en 2020. Et que cette fois-là soit la bonne. Si c’est le cas, je traverse l’Atlantique pour aller  le voir arriver. Oh oui! je le jure! Je traverserai pour voir ça.

Et puis il y a ceux qui reviennent. Dieu soit loué! Ils sont là. Ils sont revenus. Tous sont sains et saufs. Seuls des kilos en moins ont été laissés dans l’écume des mers parcourues et le sillage de coursiers désormais désertés et amarrés. Sébastien Destremau a à l’évidence laissé quelques plumes. Rationné depuis plusieurs jours, il a comme on dit chez nous aminci de la face. Que de courage!

Sébastien a savouré son Vendée Globe jusqu’à la dernière brasse. Hier après-midi, alors que le vent tombait à une cinquantaine de milles de l’arrivée, on aurait pu croire un instant retrouver un marin aigri, vidé découragé et en colère contre les éléments qui refusaient. Hé bien non! Pas une seule minute, pas même une seconde de dépit ou de négativisme. Jamais Sébastien n’a baissé les yeux et soupiré. Au contraire! Affamé et complètement vidé, il continuait d’afficher une étonnante sérénité et un bonheur aussi contagieux que la grippe. Même s’il devait attendre encore un peu pour son rhum steak, il était toujours de bonne humeur.

Au terme du marathon, il n’y a plus grand monde. Les banderoles sont remisées. Seuls les cœurs battent encore à l’unisson devant la grandeur de l’exploit des hommes qui reviennent. Ils remettent du coup leur rêve entre les mains de l’histoire. Et ceux qui les ont accompagnés de leurs pensées et de leurs encouragements incessants touchent une part non négligeable de la récompense. C’est génial! L’arrivée de Sébastien valait bien la peine qu’on attende. Ce Vendée Globe aura été bon jusqu’à la dernière goutte.

Categories
Publicité
Réseaux Sociaux